Comment cultiver ses tomates

15 astuces pour des fruits savoureux

Bonjour Stephan,

Faire pousser ses tomates n’est pas toujours évident. Il est impossible de prévoir si nous allons avoir une forte canicule estivale ou si la pluie tombera abondamment et mènera à l’apparition de mildiou. Ne vous inquiétez pas, il est possible de prendre quelques mesures pour améliorer vos chances d'obtenir une récolte parfaite.

Voici quelques trucs pour réussir votre récolte.

Il faut toujours essayer de cultiver un minimum de trois ou quatre variétés, car certaines seront mieux adaptées à votre situation que d'autres.Il faut toujours essayer de cultiver un minimum de trois ou quatre variétés, car certaines seront mieux adaptées à votre situation que d'autres.Aussi, elles pourraient réagir différemment face aux maladies et vous préfèrerez peut-être le goût de certaines variétés par rapport à d’autres.Aussi, elles pourraient réagir différemment face aux maladies et vous préfèrerez peut-être le goût de certaines variétés par rapport à d’autres.

•Il est essentiel d’avoir de bonnes variétés - si vous ne savez pas lesquelles choisir, venez nous voir et nous vous proposerons les meilleures.

• Faites pousser vos tomates dans un endroit très exposé au soleil et à l’abri du vent autant que possible.

• Au début du printemps (ou bien tardivement en hiver), semez les graines dans des pots Jiffy. Transplantez lorsqu’elles atteindront 20 cm de hauteur.

• Ajouter du compost ou du fumier bien décomposé au sol dans lequel vous allez les transplanter au jardin.

• Planter des plantes compagnes marche à merveille avec les tomates. Semez du basilic juste en dessous pour faire office de sacrifice (la mouche blanche sera attirée par le basilic au lieu de vos tomates) ou bien essayez l’ail, les capucines ou encore les tagètes pour éloigner les pucerons.

• Vos plantes auront besoin de support pour pousser et devenir fortes; utilisez des tiges ou des cages à tomates pour les grandes variétés et/ou des tuteurs pour les buissonnantes.

• Arrosez la terre, non la plante – les feuilles et les tiges de tomate détestent être mouillées.

• À partir de la floraison, fournissez à votre plante un engrais sur une base hebdomadaire – les fruits en développement adoreront le potassium fourni.

• Arroser peu et souvent – cela encourage une croissance régulière et aide à éviter les fruits fendus.

• Pincer les pousses qui se développent entre la tige et la branche principale – elles absorbent l’énergie du fruit en développement.

• Découper le haut des plantes lorsque six grappes sont formées – cela aide la plante à canaliser son énergie.

• Ramassez toutes les tomates qui manquent de rougeur à la fin de l’été et mettez- les dans un sac avec une banane – l’éthylène libéré par la banane va les aider à murir.

• Réduisez les feuilles tout autour des tomates lorsqu’elles atteignent leur taille adulte, mais qu’elles n’ont pas encore commencé à changer de couleur – cela permet au soleil d’atteindre les fruits, augmente la circulation de l’air et minimise le nombre de maladies.

• La chose la plus importante est d’en faire pousser quelques plants pour apprendre et savourer. Une tomate qui arrive à maturité, cultivée chez soi, cueillie à même le plant n’a vraiment rien à voir avec celles achetées dans les épiceries.

Régalez-vous !

Venez nous voir, nous saurons vous conseiller

une variétée qui correspondra à vos besoins.